Dans la cabine

Menu
array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#5401 (16) {
    ["term_id"]=>
    int(40)
    ["name"]=>
    string(33) "Vêtement enfants : conseils mode"
    ["slug"]=>
    string(19) "dans-la-cabine-kids"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(40)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "category"
    ["description"]=>
    string(74) "Dans la Cabine sélectionne pour vous des idées de look pour vos minis ! "
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(43)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
    ["cat_ID"]=>
    int(40)
    ["category_count"]=>
    int(43)
    ["category_description"]=>
    string(74) "Dans la Cabine sélectionne pour vous des idées de look pour vos minis ! "
    ["cat_name"]=>
    string(33) "Vêtement enfants : conseils mode"
    ["category_nicename"]=>
    string(19) "dans-la-cabine-kids"
    ["category_parent"]=>
    int(0)
  }
}
array(1) {
  [0]=>
  string(19) "dans-la-cabine-kids"
}

La vie avec un chien : Willie et Oli

En tournage avec Willie

Après notre mariage et l’achat de notre maison, il y a de cela presque 4 ans maintenant, j’avais l’impression qu’il manquait un petit quelque chose dans ma vie. Pas encore prête à faire un rejeton, j’ai eu l’IDÉE d’avoir un chien. C’est rapidement passé d’une idée, à une obsession. Obsession qui s’est transformée en une visite dans un pet shop (je sais, le pire endroit où se procurer un animal de compagnie) de Repentigny suite à une recherche sur kijiji qui nous a amenés à la rencontre de Madame Pitou Minou (c’est son adresse courriel, je vous le jure) et de la petite boule de poil qui allait devenir notre meilleur ami (et soyons honnêtes, quelques fois, notre pire ennemi, surtout quand on s’obstine pour savoir qui va finalement manger le burrito).

On nomma la bête William et les premiers jours furent magiques. Des siestes collées, des petits bisous et un apprentissage de la propreté assez rapide merci, de quoi en être fiers. Ça s’est ensuite corsé pendant les mois suivants et on a eu recours à plusieurs entraîneurs pour tenter de dompter la bête. On a aussi changé son alimentation pour inclure une majorité de protéines, ce qui a légèrement calmé son hyperactivité. Bien s’occuper de Willie pour qu’il soit en santé et qu’il reste longtemps avec nous a toujours été une priorité. Au fil du temps, il s’est assagi, on a appris à vivre avec son caractère de caniche et à éviter les accrochages mais, on était un peu inquiet de ce qui allait se passer à l’arrivée de BB Oli.

Et bien, ça fait plus de deux ans que les deux moussaillons cohabitent sans incidents (on touche du bois) et c’est l’amour fou entre eux. On découvre un autre côté de Willie; il est très protecteur avec son petit frère mais, aussi très soumis quand Oliver décide que non, c’est non. Et ça tombe bien, parce qu’il vient d’avoir deux ans donc il ne se gêne pas pour le lui dire. Je crois sincèrement qu’Oliver est la personne que Willie respecte le plus dans la famille; c’est peut-être lié au fait qu’il est la personne qui lui donne le plus de gâteries du haut de sa chaise Ikea.

Voici un petit TOP 5 des plus belles photos de Willie et Oli 

Willy et Oli 1 mois

Willie était méfiant mais curieux. On ne le laissait pas trop approcher d’Oliver à     1 mois

Assis! - Oliver 6 mois

Assis! (6 mois)

Tous les deux aussi excités de voir leur Dada

Tous les deux aussi excités de voir leur Dada arriver – Oliver 15 mois

Les 2 acolytes en cavale - Oliver 16 mois

Les 2 acolytes en cavale – Oliver 16 mois

Plaisir d'hiver - Oliver 22 mois

Bien équipés pour l’hiver – Oliver 22 mois

J’ai vraiment l’impression que la présence de Willie a un effet positif dans la vie d’Oliver. C’est entre autre avec lui qu’il a appris à identifier ses limites et à les faire respecter, à partager sa nourriture (pas toujours avec son accord), ses jouets (qui sont à l’occasion mâchouillés) et l’attention de ses parents (on espère que ça le prépare tranquillement à l’arrivée de BB fille). Ce n’est pas un hasard, Oliver est aussi en amour avec tous les animaux qu’il croise, particulièrement les chiens.

Pour ma part, j’apprécie le petit moment de tranquillité qui vient avec la promenade de la bête. J’en profite pour décrocher de la routine, pour écouter des podcasts et jaser avec les voisins. Je me connais et je sais que je ne sortirais pas autant (surtout en hiver) si ce n’était pas de mon chien. Et à la fin de la soirée quand Netflix et un bol de popcorn m’appellent (#craving), c’est toujours un bonheur de retrouver Willie (et le mari) sur le divan.

Oui, notre Willie nous en fait voir de toutes les couleurs mais, il fait partie de la famille :)

J’ai eu beaucoup de plaisir à tourner cette capsule en collabo avec Purina Beneful qui parle de notre quotidien avec Willie et Oli.

*Ce texte et cette vidéo sont présentés par Purina Beneful. J’ai reçu une compensation en remerciement de ma participation. Cette publication reflète toutefois mon opinion personnelle. Merci pour la belle #collabo 

28/04/2017 par : Nathalie

Articles récents

Nathalie Roberge
Nathalie Roberge Fondatrice et éditrice du blogue danslacabine.com, styliste personnelle et télé, chroniqueuse mode pour La Presse +
Voir Plus